mardi 19 juin 2012

Bonheur

Et il suffit qu'Olivier me rappelle le bon temps :




Je t'emmènerai dans mon Twenty-two Bar à moi, Olive.
Merci mon gars.
Encore merci !

Bises.

2 commentaires:

Emmanuelle Teyras a dit…

... et Françoiz Breut <3

Olive a dit…

La bohème, la bohème
Ça voulait dire on a vingt ans
La bohème, la bohème
Et nous vivions de l'air du temps