mardi 15 février 2011

En fait

au fond du trou il y a un autre trou qui va encore plus profond.
J'aimerais bien savoir jusqu'où ça va.

8 commentaires:

lflf a dit…

super idée de dessin.

Emmanuelle T a dit…

Nan, attends, un restau et le deuxième trou est loin.
Ou alors la Terrasse de chez Fon-fon (testée pour vous avec qui de droit).

Emmanuelle T a dit…

Nan, attends, un restau et le deuxième trou est loin.
Ou alors la Terrasse de chez Fon-fon (testée pour vous avec qui de droit).

houhou a dit…

Après le trou il y a l'abîme et ensuite les cimes. L'abîme ne dure pas plus qu'une abysse de fin d' hiver et les trous de mi février ne sont pas très résistants selon les dernières études menées. Ça ne devrait plus être long sauf si le trou fait son trou parce qu'il se croit mi septembre. Alors là il faut faire appel aux détrousseurs.

RJ a dit…

si au font de chaque trou on a un trou c'est forcement troublant...on est fasse a une idée fosse même : le trou sans fond n'est pas ou peu exploitable sauf si on veux faire carrière.
Pour autant un trou sur un trou c'est remplir du vide par du vide, on en revient à troublant par expansion du trou noir....ce qui n'est pas normand je le crois...

Mademoiselle Caroline a dit…

tu le sauras quand tu commenceras à apercevoir MA lumière.
là bas là ....

aquarailes a dit…

M'enfin, c'est à cause de la Lulu aussi....Elle n'avait qu'à pas être la star du Salon!!
Les deux mois d'après, ça fait toujours ça! (C'est les statistiques Lululesques!) Et par dessus le marché,tu peux rajouter le mois de Janvier, toujours pourrave pour le moral des gens! (Statistiques hivernales cette fois)
Et pi tes copines ont raison, après le trou le beau champ.
J'sais pas si ça va aider mais j't'ai envoyé un 'tit cake choz...
Coralie

charlotte gastaut a dit…

Je ne vous réponds pas mais le coeur y est !